Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

harfang des neiges yvto 1g 

 

                                                                                

 

Pour le développement du FERMATON, à partir des composantes numériques du CODE D'EINSTEIN, on utilise comme plateforme, la théorie mathématique des interactions stratégiques(Ref: Neumann et Morgenstern (1947-Theory of games and economic behavior. Princeton University Press, Princeton).

 

                                                                                                             

          Pierre Lévy  //     

"Les mathématiques peuvent être définies comme une science dans laquelle on ne sait jamais de quoi on parle, ni si ce qu'on dit est vrai." Bertrand Russell (mathématicien).

 

si T\vdash Dem_T(\ulcorner P\urcorner) \rightarrow P, alors T\vdash P

 

 

 

 WWW.CAMBRIDGEFORECAST.ORG 

 

 

 

 

                                        bougie10-copie-1


Cette théorie est une discipline mathématique qui étudie les situations ou le sort de chaque participant dépend non seulement des décisions qu'il prend mais également des décisions prises par d'autres participants. Parce que chacun n'est pas totalement maître de son sort, on dit que les participants se trouvent en situation d'interactions stratégiques. Toutes les situations ont les caractéristiques suivantes:




1) Il existe au moins deux (2) participants: LE FERMATON ET LE DOGMA. 


2) L'action débute par le choix effectué par un participant(LE FERMATON) parmi plusieurs alternatives.


3) Ce premier choix(LES FAILLES DU DOGMA) définit une certaine situation qui détermine le choix suivant.


4) Les choix opérés par un participant peuvent ou pas être connus par les autres participants.


5) Si l'on décrit une action pour ces choix successifs, il existe une règle pour la fin de l'action.


6) La situation finale d'une action, détermine la rétribution de chaque participant.

 

                                      C.Q.F.D

 

 

 

 

 

 

                      THÉORÈME DU HOCKEY

 

 

 

Dans sa représentation spatiale, le hockey obéit à la loi isopérimétrique. Deux (2) équipes de hockey face à face, sur deux (2) surfaces minimales; ça implique la formation d'une troisième (3) surface minimale; instable sur laquelle une des deux équipe est éliminée.L'Équation ci-jointe, est le même profil de jeu en série éliminatoire de la dernière saison du Canadien(C)/Philadelphie(P) et de Philadelphie/Chicago:

 

 

 

 

            (C^n)+(P^(n/2))-(I^(n/2))=(11)^(2-n

 

 

 

 

                   globeinmoney

 

 

 

 

Le rendement économique des concessions de la LNH (magazine Forbes) ; est un système implosif  mathématiquement (Profits-Pertes relèvent uniquement de causes internes aux concessions, CL=8.3) et est décrit par un polynôme du second degré suivant:

 

 

     x2+δx-Φ = 0

 

 

La valeur critique d'une équipe de la LNH pour débuter à faire des profits, est 216 ($Millions=$M). Le fait que la valeur d'une concession de la LNH ne peut pas être présentement plus grande que 535 $M, il est donc impossible que les profits/pertes(PP) dépassent 81$M. Une nouvelle concession pour exister et durer, doit être évaluée avec le théorème de Hales à partir de l'optimum de 535 $M jusqu'au minimum de 216 $M.

  

Une valeur de concession ≥ 535 $M , ≠ PP !

 

 

 

UN NOUVEAU COLISÉE

 

UNE NOUVELLE HISTOIRE !

 

 

Pour qu'une concession de la LHN soit économiquement rentable, elle doit avoir une valeur de 400 $M.

La question qui je crois on doit se poser: Puisque le temps c'est de l'argent; dans combien de temps une concession de la LHN atteindra cette valeur de 400$M. Pendant combien de temps la ville de Québec peut supporter des déficits sur déficits pour être rentable ? 5 ans ?

 

 

Le Pourcentage des défaites (%) des parties jouées doit obéir au théorème de HALES et être :

 

 

≤ (3/4)^n

 

 

 

Un autre son de cloche encourageant pour le retour de la LNH à Québec a été entendu en .... mener à bien le gigantesque projet d'amener une concession de la LNH à Québec. .... «D'abord, ça prend un propriétaire qui a les reins solides, car une équipe de la LNH ne peut être rentable avant cinq ans».

 

L'exemple le plus brillant dans la LNH pourrait être Mike Ilitch, dont lesRed Wings de Detroitont remporté quatre coupes Stanley depuis 1997 - quand ils ont terminé une année de sécheresse-42, puis la plus longue dans la ligue - et ont fait les séries éliminatoires pour 19 saisons consécutives.

 

 

 

           C.Q.F.D

 

 

                  

        

 

fin

 

 

 

 

 

THÉORÈME DE LA CORRESPONDANCE

 

tension efficace  

 

 

 

 

Selon le FERMATON (la plus petite unité de la conscience humaine), la loi d'Équilibre d'Einstein et le théorème de HALES, tous les numéros (ρ) gagnants du millions ($M) à la LOTO, dans un temps (tr) à dimension humaine, obéissent à la règle (ARC):

 

ACCEPTER

 

RÉTABLIR

 

CORRESPONDRE

 

selon l'équation:

 

 

α√(dρ/dTr) = Π

 

 

 Arches Follow Gravity (NGM.com)

 

Le reste qui est insignifiant est contenu dans ce grand chef d'oeuvre du génial DALI.

 

 

 

   

 

 

  Salvador Dalí - Wikipédia

 

                                                           

Microsiervos

  C.Q.F.D

 

 

 

 

 

 

 

  THÉORÈME DU ALZAHR

 

 

 

 

 

  l'arabe al-zahr signifiant à l'origine dés

 

 

 

 

Selon le FERMATON (la plus petite unité de la conscience humaine), la loi d'Équilibre d'Einstein , le théorème de HALL et la suite de FIBONACCI, le potentiel de croissance (%) dans les jeux d'argent, obéit à l'équation suivante:

 

 

 

(αΠ)^n  

 

 

Π < n < Π√5

   

 

 

 

 

C.Q.F.D

 

 

 

 

 

 

THÉORÈMES DES OIES SAUVAGES

 

Le regroupement des oies en une aile delta a pour effet d'augmenter leur masse globale donc leur cinétique.

 

 

Le pire ennemi de l'oie, c'est l'imprévu !

 

Selon le FERMATON (la plus petite unité de la conscience humaine) et la loi d'Équilibre d'Einstein, la théorie du vol d'oies sauvages comme modèle économique des pays asiatiques est mathématiques est correspond à l'équation suivante:

 

     

(R) ≥ Ln(d$)/Ln(dTr)

 

 

 

Revenu par habitant et par an (en dollars à parité de pouvoir d'achat).

 

 

 

 

Les parties (R≥5) sont plus grandes que le tout (R=4)

 

 

 

 

Les pays se regroupent en trois (3) classes par rapport à HONG KONG (R=4) qui est la pointe de l'aile asiatique:

 

1) R=6: Japon, Corée du Sud, Malaisie et la Chine.

 

2) R=5: Thailande, Philipines et Viêtnam.

 

3) R=4: L'Indochine.

 

 

   La théorie du vol d'oies sauvages est un modèle de développement économique décrit par l'économiste japonais Kaname Akamatsu[1] en 1937. Elle fut complétée par Shinohara en 1982.

 

 

 

 

Dans ce modèle d'industrialisation, on observe qu'un pays initie le processus d'industrialisation sur un produit à faible technicité, il en devient exportateur, puis l'abandonne pour un produit à plus haute valeur ajoutée. Cet « abandon » permet à un autre pays d'entamer son propre processus d'industrialisation. Ainsi, on observe trois phases : premièrement, le pays importe le produit, puis il substitue la production nationale aux importations avant de l'exporter.

 

 

 

 

 

 

 

Ref: Banque Mondial, World Development Indicators, 2006

 

 

c.q.f.d

 

 

 

 

 

 THÉORÈME DU QUBIT

  Il n'est pas plus fou pour un artiste de peindre un ange, qu'un physicien qui décrit un  atome/Dali.

 

 

 

Selon le FERMATON (la plus petite unité de la conscience humaine) et la loi d'équilibre d'Einstein, les quatres (4) roues du char d'Ézékiel entre autre correspondent à la superposition des quatres (4) états pour le calcul quantique d'un QUBIT (L'unité de mémoire d'un ordinateur Quantique) selon l'équation suivante:

 

 

 

¦α¦2 + ¦β¦2 + ¦Υ¦2 + ¦δ¦2 = 1

 

 

 

Le char de Dieu

À plusieurs reprises Ézéchiel aura l'occasion de décrire le trône sur lequel Dieu se tient. Ce trône est comme un char. Déjà nous venons de découvrir, au verset 1 du chapitre X, qu'Ézéchiel décrit "quelque chose de semblable à une forme de trône..."  Et après avoir montré l'Éternel parlant à un homme vêtu de lin, et un chérubin qui lui donnait du feu, Ézéchiel poursuit: On voyait aux chérubins une forme de main d'homme sous leurs ailes. Je regardai, et voici, il y avait quatre roues près des chérubins, une roue près de chaque chérubin; et ces roues avaient l'aspect d'une pierre de chrysolithe. Les quatre roues avaient la même forme; chaque roue semblait faite de deux roues entrecroisées. Elles pouvaient donc aller, sans se tourner, vers les quatre points cardinaux, et elles ne se tournaient point dans leur marche; mais elles allaient dans la direction où était la face du chérubin, sans se tourner dans leur marche. Tout le corps des chérubins, leur dos, leurs mains, et leurs ailes, étaient remplis d'yeux, aussi bien que les jantes des quatre roues.

 

J'entendis qu'on appelait les roues tourbillon. Chacun des chérubins avait quatre faces; la première face était une face de chérubin, la seconde face était une face d'homme, la troisième était une face de lion, et la quatrième, une face d'aigle. Et les chérubins s'élevèrent: c'étaient les animaux que j'avais vus près du fleuve Kebar.  Quand les chérubins marchaient, les roues cheminaient à côté d'eux; et quand les chérubins déployaient leurs ailes pour s'élever de terre, les roues aussi ne se détournaient point d'eux. Quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient, et quand ils s'élevaient, elles s'élevaient avec eux, car l'esprit de ces êtres vivant était en elles.

 

Article détaillé : Qubit.

La mémoire d’un ordinateur classique est faite de bits. Chaque bit porte soit un 1 soit un 0. La machine calcule en manipulant ces bits. Un ordinateur quantique travaille sur un jeu de qubits. Un qubit peut porter soit un un, soit un zéro, soit une superposition d’un un et d’un zéro (ou, plus exactement, il porte une distribution de phase, angle qui pour 0° lui fait prendre la valeur 1, pour 90° la valeur 0, et entre les deux la superposition d’états dans les proportions du sin² et du cos² de la phase). L’ordinateur quantique calcule en manipulant ces distributions. On n’a donc pas trois états en tout mais une infinité.

De plus, l’état de plusieurs qubits réunis n’est pas seulement une combinaison des états respectifs des qubits. En effet, si un qubit est dans une quelconque superposition d’états \alpha \cdot \left| 0 \right\rangle + \beta \cdot \left| 1 \right\rangle, deux qubits réunis sont quant à eux dans une superposition d’états \alpha \cdot \left| 00 \right\rangle + \beta \cdot \left| 01 \right\rangle + \gamma \cdot \left| 10 \right\rangle + \delta \cdot \left| 11 \right\rangle, avec | α | 2 + | β | 2 + | γ | 2 + | δ | 2 = 1. Il s’agit cette fois d’employer la superposition des quatre états pour le calcul. C’est pourquoi la puissance de calcul théorique d’un ordinateur quantique double à chaque fois qu’on lui adjoint un qubit. Avec 10 qubits, on a 1024 états superposables, et avec n qubits, 2n.

Un ordinateur classique ayant trois bits de mémoire peut stocker uniquement trois nombres binaires. À un moment donné, il pourrait contenir les bits « 101 » ou une autre combinaison des 8 possibles (23). Un ordinateur quantique ayant trois qubits peut en fait stocker 16 valeurs, assemblées deux par deux pour former 8 nombres complexes (il est donc dans une superposition de ces 8 états). Il pourrait contenir ceci :

État Amplitude Probabilité
  (a+\boldsymbol{i}b) (a2 + b2)
000 0,37 + \boldsymbol{i} 0,04 0,14
001 0,11 + \boldsymbol{i} 0,18 0,04
010 0,09 + \boldsymbol{i} 0,31 0,10
011 0,30 + \boldsymbol{i} 0,30 0,18
100 0,35 + \boldsymbol{i} 0,43 0,31
101 0,40 + \boldsymbol{i} 0,01 0,16
110 0,09 + \boldsymbol{i} 0,12 0,02
111 0,15 + \boldsymbol{i} 0,16 0,05

Noter que la somme des probabilités fait bien 1. S’il y avait eu n qubits, cette table aurait eu 2n lignes. Pour un n aux alentours de 300, il y aurait eu plus delignesque d’atomes dans l’univers observable.

 C.Q.F.D

 

 

 

LOI DES (+3/5)

   

 

Selon le FERMATON (la plus petite unité de la conscience humaine), la loi D'ÉQUILIBRE D'EINSTEIN, le THÉORÈME DE HALL et L'ÉQUATION DE DIRAC, plus des (+3/5) des JEUX DE LA LOTO QUÉBEC sont FAUSSÉS .

 

 

   i \hbar \frac{\partial\psi}{\partial t} (\mathbf{x},t) = \left(mc^2\alpha_0 -i\hbar c \sum_{j = 1}^3 \alpha_j \frac{\partial}{\partial x_j}\, \right) \psi (\mathbf{x},t)

 

 

références:

 

 

L'équation de Dirac est une équation formulée par Paul Dirac en 1928 dans le cadre de sa mécanique quantique relativiste de l'électron. Il s'agit au départ d'une tentative pour incorporer la relativité restreinte à des modèles quantiques, avec une écriture linéaire entre la masse et l'impulsion.

 

 

 

Éternel Retour, bibliographie des archives Goethe-Schiller

 

 

 Ainsi parlait Zarathoustra, partie III, Le convalescent :

«Toutes les choses reviennent éternellement, et nous-même avec elles. Tout s'en va, tout revient ; éternellement roule la roue de l'être. Tout meurt et tout refleurit, éternellement se déroule l'année de l'être.»

 

C'est l'idée de base de la THÉORIE DES CORDES

 

 

 

Empilements de sphères et bêta-entiers

Jean-Louis Verger-Gaugry1

 

 

   C.Q.F.D

 

 

 

 

 

 chat de dali

 

 

 

      Je vais saisir ton $$$$ ! même tes

objets d'art ! Non ? Non ?

Oui ! C'est mathématiques.

 


 

 

LA MAFIA


 

 

 napoleon_bonaparte_4.jpg

 

 

 

 

Pour éliminer la MAFIA appliquer aux MAFIEUX la politique de L'ARTISTE que NAPOLÉON a utilisé lors de l'invasion de l'ITALIE. L'équation mathématique de SURVIE devient : 

 

 

 

  Pr(T>t/T>τ) = Pr(T>t)/Pr(T>τ) ou S(T/τ)=S(t)/S(τ)


 

 


Henri_Guillemin_-1980-_by_Erling_Mandelmann_-_2.jpg 

 

 

 

Référence: Henri Guillemin(1903-1992)-WIKIPÉDIA-Portraits de Révolutionnaires.

 

 

 

 

 

 

C.Q.F.D


 

 

Dispositioncirculaire

 

 

 

 

THÉORÈME POLITIQUE

L'Universalisme fait partie de l'Âme.

 

 

 

 

beau nénuphar-copie-1

 

 

 

 

 

Selon le FERMATON(La plus petite unité de la conscience humaine) et la LOI D'ÉQUILIBRE D'EINSTEIN, l'INTERACTION(In) des principales composantes du POLITIQUE(Capitaliste-Gouvernement-Parlement-Classe Ouvrière-Peuple-L'Avenir) se détermine mathématiquement selon l'équation suivante:

 

 

 

 

In = ( ρ + √√(3.Tro) )³

 

 

 

 

Tro: Temps de retenu d'un idée innovatrice dans les cavités (poches de souffrance) de la conscience(FERMATON).

 

ρ: La force de l'idée innovatrice. 

 

 

 

 

La crise du politique: L'interaction(In) des composantes du politique est FAIBLE(tends vers zéro) ce qui a pour conséquence la déficience d'idées innovatrices.


 

MUR PLOUFFE

 

 

 

C.Q.F.D

 

 

baron-rouge.jpg

 

 

 

THÉORÈME BARON ROUGE

Tu trouveras la paix dans ton coeur !

Pas dans ta tête !


 

 

alainconnes2 

 

 

 

Selon le FERMATON(La plus petite unité de la conscience humaine) et la LOI D'ÉQUILIBRE D'EINSTEIN, le baron rouge mens. Si c'est vrai, c'est faux. Si c'est faux, c'est vrai.

 

 

CE PARADOXE DIT D'ÉPIMÉIDE LOOK LIKE:

 

 

 

(2^8).(3^11^2).(5^2).(7^11^2).(11^9).(13^3).(17^11^2)

 

C'est jouer sans fin !

avec des nombres !

 


 

 5323334543_f01dd9bd3a.jpg

 

 

C.Q.F.D

 

 

 

 

 

3837432560_c3a07e2519.jpg

 

 

 

 

THÉORÈME LIBERTÉ

L'essence des mathématiques, c'est la liberté(Georg Cantor).

 

 

 

2418492457_3daa561149.jpg


Selon le FERMATON(la plus petite unité de la conscience humaine) et la LOI D'ÉQUILIBRE D'EINSTEIN, passer de rameur sur une galère à celui qui bat le rytme des rameurs avec un tam-tam, ne change rien puisque l'on demeure toujours esclave sur cette même galère. Le Père de la théorie des ensembles a une vision très limitée de la liberté.


La LIBERTÉ VÉRITABLE(CHABBAT) s'exprime mathématiquement selon l'expression suivante:

 

 

 

 

x² - α1.x - β1 = 0

 

 

 

(β1): moyenne géométrique des côtés de deux(2) polygônes.

 

 

 

 

 

Référence:

 

 

 

 

c.q.f.d

4985770060_384c15a704.jpg

LE PLAN NORD
Plus un mensonge est gros, plus il y aura des gens pour y croire/(Hitler).

chat de dali
Çunya ! non !

Selon le FERMATON(la plus petite unité de la conscience humaine) et la LOI D'ÉQUILIBRE D'EINSTEIN, l'expression mathématique du plan nord de CHAREST est la suivante:


Ln(Tro)/Ln(R$/Ov) = (n)

(Tro):Coefficient de la conscience humaine.
(n): ƒ(Suite de Fibonacci)

377790-cards-playing-cards-poker-chips

Ce projet, pour être avantageux pour tous les Québéçois, il faudrait pour un investissement de 80 milliards de ($)/25 ans, créer (10X) plus d'emplois que ceux prévus par le gouvernement Charest.

c.q.f.d

2512749987_d3fb8c1912.jpg

THÉORÈME DU BOURDON
Le hasard: Justification de la paresse intellectuelle ?

le-grand-masturbateur-1929
Selon le FERMATON(la plus petite unité de la conscience humaine:ΠR) et la LOI D'ÉQUILIBRE D'EINSTEIN, les tirages de la LOTO sont représentés par un polynôme du second degré:


x² + αn.x + βn = 0


(x) :Les côtés d'un hypercube

(βn): ∫(Tro, ρn): Composantes de ses diagonales.

(Tro): Les difficultés de sa conscience a vaincre.

(ρn): No gagnant du million($)

Référence:

c.q.f.d



2535215255_2d81e1fc6b.jpg

THÉORÈME GALOIS
Je t'embrasse avec effusion(Galois)
avatar-user-3341366-tmpphpcMW6Dv
Selon le FERMATON(la plus petite unité de la conscience humaine) et la LOI D'ÉQUILIBRE D'EINSTIEN, le processus de création des MATHÉMATIQUES MODERNES, par le génial Galois, s'exprime par le polynôme du second degré suivant:

x² + αg.x + βg.(Tro) = 0

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de fermaton.over-blog.com
  • Le blog de fermaton.over-blog.com
  • : Mon Blog, présente le développement mathématique de la conscience c'est-à-dire la présentation de la théorie du Fermaton.La liste des questions mathématiques les plus importantes pour le siècle à venir, le No-18 sur la liste de Smale est; Quelles sont les limites de l'intelligence tant qu'humaine et artificielle.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens