Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 11:36

 

Ressemblance parfaite- Gilbert Rozon- John Locke.

Juste pour rire.

juste-pour-rire.png

Father of Classical Liberalism

La continuité de la bijection réciproque.

 

Un sosie est une personne ayant une ressemblance parfaite, plus particulièrement au niveau du visage, avec une autre personne, notamment une célébrité.
Un sosie peut réaliser une
imposture en profitant de sa ressemblance avec une autre personne pour se faire passer pour cette dernière.

 

 

2921226863_1_3_LuZghNM2.gif

 

Le midrash propose plusieurs commentaires sur le nom Adam.

 

1.   ADAM, c'est ED (l'Ed, siège de la terre) et DAM (le sang, siège de l'âme)

2.   ADAMA, c'est ADAM MA, l'homme-quoi, l'homme qui pose des questions

3.   ADAM, c'est ADAMA (la terre) et EDAME (je ressemblerai, Isaïe 14:14). C'est celui qui peut s'élever si haut qu'il devient à la ressemblance de Dieu, et descendre si bas qu'il est plus bas que le végétal, voire le minéral.

4.   Il existe un notarikon d'ADaM, Abraham, David, Messie (Avraham David Mashia'h) 

 

Gilbert-Rozon_portrait_w193h257.jpg 

Gilbert Rozon

 

Gilbert Rozon (né le 26 octobre 1954 à Montréal, Québec) est un producteur québécois, fondateur du festival Juste pour rire qu'il a créé le 14 juillet 1983. Il est aussi l'un des trois membres du jury de l'emission télévisée, 'La France a un Incroyable Talent'

Il est également responsable du développement et déploiement de la marque internationale de Juste pour rire / Just For Laughs dans plus de 150 pays.

 

465px-JohnLocke.png

 

John Locke

 

 

John Locke FRS (pron.: /ˈlɒk/; 29 August 1632 – 28 October 1704), widely known as the Father of Classical Liberalism,[2][3][4] was an English philosopher and physician regarded as one of the most influential of Enlightenment thinkers. Considered one of the first of the British empiricists, following the tradition of Francis Bacon, he is equally important to social contract theory. His work had a great impact upon the development of epistemology and political philosophy. His writings influenced Voltaire and Rousseau, many Scottish Enlightenment thinkers, as well as the American revolutionaries. His contributions to classical republicanism and liberal theory are reflected in the United States Declaration of Independence.[5]

 

220px-Rubik-s_cube_svg.png 

Isomorphisme d´espace vectoriel

 

 

Un isomorphisme, c'est une application bijective qui, ainsi que sa bijection réciproque, est compatible avec la structure considérée sur les ensembles de départ et d'arrivée.

Si on considère la structure d'espace vectoriel en algèbre linéaire, un isomorphisme est une application f, linéaire bijective : la linéarité de la bijection réciproque provient de la linéarité de f.

Si on considère la structure d'espace topologique, un isomorphisme est une application bijective, continue, ainsi que sa réciproque ; on dit alors "homoméorphisme", et la continuité de la bijection réciproque ne découle pas automatiquement de la continuité de f.

Si on considère une structure d'espace vectoriel topologique, on superpose les structures précédentes, un isomorphisme est une application bijective, linéaire et continue, dont la bijection réciproque (nécessairement linéaire) est continue.

Dans ton cas, l'intérêt est que, pour les espaces de Banach, si f est bijective, linéaire et continue, alors la bijection réciproque est nécessairement continue

 

260px-TraslazioneOK.png 

Groupe (mathématiques)

 

En mathématiques, un groupe est un ensemble muni d'une loi de composition interne associative admettant un élément neutre et, pour chaque élément de l'ensemble, un élément symétrique.

La structure de groupe est commune à de nombreux ensembles de nombres — par exemple les nombres entiers relatifs, munis de la loi d'addition. Mais cette structure se retrouve aussi dans de nombreux autres domaines, notamment en algèbre, ce qui en fait une notion centrale des mathématiques modernes.

La structure de groupe possède un lien étroit avec la notion de symétrie[1]. Un groupe de symétrie décrit les symétries d'une forme géométrique : il consiste en un ensemble de transformations géométriques qui laissent l'objet invariant, l'opération consistant à composer de telles transformations, c'est-à-dire à les appliquer l'une après l'autre. De tels groupes de symétrie, en particulier les groupes de Lie continus, jouent un rôle important dans de nombreuses sciences[2]. Les groupes généraux linéaires, par exemple, sont utilisés en physique fondamentale pour comprendre les lois de la relativité restreinte et les phénomènes liés à la symétrie des molécules

  240px-Inverse_Functions_Domain_and_Range.png

 

 

LA CONSCIENCE

 

  316.jpg

 

Selon le FERMATON (la plus petite unité de la conscience humaine) et la LOI D’ÉQUILIBRE D’EINSTEIN, considérant la structure d'espace topologique, un isomorphisme est une application bijective(Rozon/Locke), continue telle que , l'intérêt est que, pour les espaces de Banach, si f est bijective, linéaire et continue, alors la bijection réciproque est nécessairement continue selon le schéma mathématique suivante :

 

g o f = Idxet f o g = Idy

 

 

 

 Dr Clovis Simard,phD

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de fermaton.over-blog.com
  • Le blog de fermaton.over-blog.com
  • : Mon Blog, présente le développement mathématique de la conscience c'est-à-dire la présentation de la théorie du Fermaton.La liste des questions mathématiques les plus importantes pour le siècle à venir, le No-18 sur la liste de Smale est; Quelles sont les limites de l'intelligence tant qu'humaine et artificielle.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens